Accueil > Produits et services >
08/02/2018

Saniwall® Pro Up

Saniwall<sup>&reg;</sup> Pro Up
Enfin Saniwall® Pro Up à carreler affiche une pression acoustique à 1 m de seulement 47 dB(A).
© SFA

Saniwall® Pro Up à carreler, de SFA, intègre un bâti-support universel de la marque Grohe® (comprenant un réservoir pour système double chasse 3/6 litres et une plaque de commande chromée), ainsi qu'un broyeur sanitaire et un gabarit de découpe avec des pattes aimantées (pour créer une trappe d'accès amovible).

Avec 500 mm de large, Saniwall® Pro Up s'intègre facilement dans le mur. Cette solution de cuvette suspendue est très appréciée, car elle permet de libérer l'espace au sol et garantit un entretien facile. De plus, avec sa trappe amovible en partie supérieure, la maintenance s'en trouve également facilitée, l'intervention s'opérera sans démonter la cuve ni déconnecter le broyeur. Maintenance aisée toujours puisque le broyeur équipant le Saniwall® Pro Up dispose d'un système à double accès : l'un direct au panier, sans démonter la cuvette (en cas d'éventuel blocage suite à une mauvaise utilisation) et l'autre via la partie électrique pour remplacer les pièces d'usure.

Côté broyeur, précisons qu'il est muni de trois entrées permettant de relever les eaux d'une cuvette suspendue, mais aussi d'un lave-main, d'un bidet ou encore d'une douche, avec des performances de relevage jusqu'à 5 m en vertical et 100 m en horizontal. Avec une évacuation en petit diamètre (32 mm), Saniwall® Pro Up s'imposera pour la création, n'importe où dans la maison et sans engendrer de gros travaux d'une nouvelle salle de bains toute équipée.




soleil

Le temps à 5 jours
dans votre région

Prévisions détaillées à 4 jours
sur 5800 codes postaux
avec évolutions
toutes les 3 heures

  • BATIMAT se profile à l'horizon
  • Maisons individuelles, quoi de neuf depuis 10 ans ?
  • Les artisans, professionnels du patrimoine
  • La nouvelle campagne de communication en faveur de l'Artisanat
  • L'état de santé du bâtiment au T3 2009

Abonnement en ligne
à la revue