Accueil > Produits et services >
24/08/2018

La tige filetée sans tête avec filet bois Heco-WB

La tige filetée sans tête avec filet bois Heco-WB
L’appellation Heco-WB est l’abréviation de « Wood Bar », consolidation des poutres en bois par tige vissée (« bar » en anglais).
© Heco

Heco propose ici aux professionnels un système de fixation aux applications variées qui présente de nombreux avantages. Les tiges filetées peuvent être utilisées par exemple pour le renforcement de poutres à inertie variable, de poutres courbes ou encore pour des renforcements d'affaiblissements, de poutres entaillées et des liaisons d'éléments perpendiculaires dans la construction bois.

Des bases de conception simples facilitent le calcul. La conception s'effectue selon les normes DIN EN 1995-1-1 et DIN EN 1995-1-1/NA et en conformité avec l'homologation technique Z-9.1-777. Les tiges filetées galvanisées par électrolyse et zinguées bleu sont disponibles dans deux diamètres, 16 mm et 20 mm et dans une longueur unique de 3 000 mm. Elles sont coupées à la longueur voulue par l'utilisateur avant le montage. Le préperçage dans le bois s'effectue avec le diamètre intérieur.

Le serrage des tiges filetées nécessite une douille de vissage disponible dans la gamme accessoires. Cette aide au montage permet de noyer directement les renforcements. La douille se visse à la main sur la tête de la tige, puis se monte sur la perceuse. Il convient d'utiliser pour cela une perceuse à couple élevé. Pour un diamètre de 16 mm, il faut fournir une puissance de 150 Nm au moins et de 220 Nm pour un diamètre de 20 mm. Une fois le montage terminé, la douille se dévisse aisément avec une clé à cliquet.




soleil

Le temps à 5 jours
dans votre région

Prévisions détaillées à 4 jours
sur 5800 codes postaux
avec évolutions
toutes les 3 heures

  • BATIMAT se profile à l'horizon
  • Maisons individuelles, quoi de neuf depuis 10 ans ?
  • Les artisans, professionnels du patrimoine
  • La nouvelle campagne de communication en faveur de l'Artisanat
  • L'état de santé du bâtiment au T3 2009

Abonnement en ligne
à la revue