Accueil > Actus > Actualités > En France > Qualité de l'air intérieur : une étude dédiée aux bâtiments performants en énergie
30/03/2017

Qualité de l'air intérieur : une étude dédiée aux bâtiments performants en énergie

L'Observatoire de la qualité de l'air intérieur a présenté les résultats d'une étude dédiée aux bâtiments performants en énergie. Cette étude permet d’identifier des pistes d’amélioration. 



Qualité de l'air intérieur : une étude dédiée aux bâtiments performants en énergie
© OQAI

L'Observatoire de la qualité de l'air intérieur a lancé en 2012 un dispositif de collecte et d'analyse de données unique en France dans le cadre du programme OQAI-Bâtiments performants en énergie. La base de données collectées inclut à ce jour près de 100 bâtiments performants, en majorité démonstrateurs du Prebat - Programme de recherche et d'expérimentation sur l'énergie dans le bâtiment : logements, bâtiments d'enseignement ou de bureaux.

Elle rassemble des informations collectées par des opérateurs locaux, selon un protocole harmonisé d'enquête, autour de la qualité de l'air intérieur, des caractéristiques des bâtiments et de la perception des occupants. Le dispositif OQAI-BPE vise à dresser régulièrement un état de la qualité de l'air et du confort des bâtiments performants en énergie et, au-delà, à identifier les éventuelles pistes d'amélioration.

Un premier éclairage utile

Les premiers résultats portent sur 72 logements répartis dans 43 bâtiments. S'ils ne sont à ce stade pas généralisables à l'ensemble des bâtiments performants en énergie, ils permettent en revanche d'apporter de premiers indicateurs utiles pour l'ensemble de la filière.

Ainsi, par exemple :
• En termes de qualité de l'air intérieur, on ne relève pas de différences par rapport à l'ensemble des logements français, à l'exception de trois polluants observés en concentrations plus élevées et d'un pourcentage plus élevé de logements présentant une contamination fongique.
• 80 % des occupants sont satisfaits du confort de leur logement. Seule une minorité exprime une insatisfaction vis-à-vis de la présence d'odeurs, de la température, du bruit, du confort visuel et du renouvellement d'air.
• Enfin, les informations collectées mettent en évidence une nécessaire vigilance quant au fonctionnement des systèmes de ventilation. La réduction des infiltrations d'air parasites dans ces bâtiments conduit en effet à un renouvellement d'air très limité en cas d'arrêt du système de ventilation.

Tous les résultats de l'étude sont disponibles dans le Bulletin OQAI "Qualité de l'air et confort dans les bâtiments performants en énergie : l'éclairage de l'OQAI" sur le site www.oqai.fr.

L'OQAI va également lancer une enquête similaire sur les écoles et immeubles de bureaux performants en énergie.

 

Code de vérification :*



soleil

Le temps à 5 jours
dans votre région

Prévisions détaillées à 4 jours
sur 5800 codes postaux
avec évolutions
toutes les 3 heures

  • BATIMAT se profile à l'horizon
  • Maisons individuelles, quoi de neuf depuis 10 ans ?
  • Les artisans, professionnels du patrimoine
  • La nouvelle campagne de communication en faveur de l'Artisanat
  • L'état de santé du bâtiment au T3 2009

Abonnement en ligne
à la revue