Accueil > Actus > Actualités > En France > Patrick Liébus a reçu Marc Le Fur, député des Côtes-d'Armor
08/02/2018

Patrick Liébus a reçu Marc Le Fur, député des Côtes-d'Armor

Patrick Liébus, président de la Capeb, a reçu le 7 février Marc Le Fur, député des Côtes-d'Armor (Bretagne), également Vice-président de l'Assemblée Nationale et membre actif de la Commission des Finances de l'Assemblée Nationale.



Patrick Liébus a reçu Marc Le Fur, député des Côtes-d'Armor
De gauche à droite : Fabrice Layer, Patrick Liébus, président de la Capeb, Marc Le Fur, député Côtes d’Armor, et Albert Quenet, premier vice-président de la Capeb, en charge des Affaires sociales.
© Capeb

L'objet de cette rencontre était de procéder à un tour d'horizon des principaux sujets d'actualité. A l'occasion de cette entrevue, le président de la Capeb a abordé les prochains projets de loi qui concerneront votre secteur, en particulier la réforme de l'apprentissage et de la formation professionnelle. Dans ce cadre, Patrick Liébus a notamment rappelé le souhait de la Capeb de ne pas exclure les Régions de l'apprentissage et de la formation professionnelle.

Le président a ensuite fait le point sur l'état d'avancement des négociations concernant le projet de réforme de l'assurance chômage en discussion entre les partenaires sociaux. Il a ainsi rappelé l'hostilité de la Capeb à créer de nouveaux droits à l'assurance chômage pour les travailleurs indépendants. En effet, a-t-il appuyé, la Capeb n'a jamais été demandeuse d'ouvrir l'assurance chômage aux indépendants, puisqu'il existe déjà un dispositif de cette nature (GSC*), même s'il est coûteux et peu utilisé.

Sur l'ensemble de ces sujets, le député s'est montré très à l'écoute et a assuré à la Capeb son soutien, en rappelant toutefois que, face à un groupe majoritaire « pléthorique », l'opposition faisait entendre sa voix autant qu'elle le pouvait.

Pour mémoire, Marc Le Fur est intervenu de manière active et très présente lors des deux dernières lois des finances en 2016 et 2017, notamment sur la question du prélèvement à la source, dont la Capeb conteste depuis le départ, non pas le principe, mais les modalités d'application, qui lui semble totalement inadaptées aux entreprises qu'elle représente. Marc Le Fur est également beaucoup intervenu à l'Assemblée Nationale dans le cadre du prélèvement à la source, sur la question de la déductibilité des revenus fonciers pour les bailleurs qui réalisent des travaux d'amélioration de leurs logements.
Sur tous ces points Marc Le Fur s'est battu « pied à pied » pour faire entendre notre voix , hélas en vain...

*La GSC permet aux entrepreneurs et mandataires sociaux de percevoir un revenu en cas de perte d'emploi.

Code de vérification :*



soleil

Le temps à 5 jours
dans votre région

Prévisions détaillées à 4 jours
sur 5800 codes postaux
avec évolutions
toutes les 3 heures

  • BATIMAT se profile à l'horizon
  • Maisons individuelles, quoi de neuf depuis 10 ans ?
  • Les artisans, professionnels du patrimoine
  • La nouvelle campagne de communication en faveur de l'Artisanat
  • L'état de santé du bâtiment au T3 2009

Abonnement en ligne
à la revue