Accueil > Actus > Actualités > En France > Participation et intéressement en faveur des salariés : lancement de la concertation avec les partenaires sociaux
07/12/2017

Participation et intéressement en faveur des salariés : lancement de la concertation avec les partenaires sociaux

Les salariés des TPE et des PME seront concernés.



Participation et intéressement en faveur des salariés : lancement de la concertation avec les partenaires sociaux
© Christophe FOUQUIN/REA

Bruno Le Maire, ministre de l'Economie et des Finances, et Muriel Pénicaud, ministre du Travail, ont réuni le 6 décembre les représentants des organisations syndicales et des organisations professionnelles d'employeurs afin d'engager une concertation sur la réforme des dispositifs de participation et d'intéressement en faveur des salariés, annoncée par le président de la République.

Bruno Le Maire et Muriel Pénicaud ont présenté les objectifs du Gouvernement dans la conduite de cette réforme :
- faire bénéficier au plus grand nombre de salariés d'un mécanisme de partage de la valeur, sous forme de participation, d'intéressement ou d'un autre dispositif d'épargne salariale ;
- soutenir l'actionnariat salarié et moderniser les dispositifs de transmission des entreprises aux salariés ;
- simplifier les dispositifs et améliorer la transparence de l'information en matière d'épargne salariale, au bénéfice des entreprises et des salariés.

Les ministres ont annoncé la poursuite de la réflexion avec les partenaires sociaux dans le cadre du conseil d'orientation de la participation, de l'intéressement, de l'épargne salariale et de l'actionnariat salarié (Copiesas) qui se réunira dès janvier.
Bruno Le Maire a indiqué que « l'objectif du Gouvernement est de permettre au plus grand nombre de salariés français, y compris ceux travaillant dans les petites et moyennes entreprises, de bénéficier d'un dispositif de partage de la valeur. C'est une impérieuse nécessité pour renforcer la performance économique et sociale de nos entreprises ».
Muriel Pénicaud a souligné les enjeux de cette réforme : « Les dispositifs de partage de la valeur font de l'entreprise un bien commun et sont une richesse pour elle. Aujourd'hui, il existe encore trop de disparités entre les entreprises et dans certains secteurs d'activité. Notre objectif est de rendre accessibles au plus grand nombre de salariés les systèmes de participation, d'intéressement et d'épargne salariale et les faire converger avec une certaine vision de l'entreprise. »

Code de vérification :*



soleil

Le temps à 5 jours
dans votre région

Prévisions détaillées à 4 jours
sur 5800 codes postaux
avec évolutions
toutes les 3 heures

  • BATIMAT se profile à l'horizon
  • Maisons individuelles, quoi de neuf depuis 10 ans ?
  • Les artisans, professionnels du patrimoine
  • La nouvelle campagne de communication en faveur de l'Artisanat
  • L'état de santé du bâtiment au T3 2009

Abonnement en ligne
à la revue