Accueil > Actus > Actualités > En France > Matériaux de construction : la conjoncture souffle le chaud et le froid
27/04/2017

Matériaux de construction : la conjoncture souffle le chaud et le froid

Après un mois de janvier particulièrement bas, notamment en raison des facteurs climatiques, l'activité a rebondi
en février dans le secteur des granulats et du BPE. 



Matériaux de construction : la conjoncture souffle le chaud et le froid
© Unicem

Après un mois de janvier perturbé par les intempéries hivernales et les traditionnelles opérations de maintenance sur les installations, l'activité a enregistré un rattrapage en février. Ainsi, les livraisons de granulats se sont raffermies de + 9,8 % par rapport à janvier et de + 7,6 % par rapport à janvier 2016. De sorte que, sur les trois derniers mois connus (décembre-janvier-février), l'activité s'est quasiment stabilisée au regard du trimestre précédent (+ 0,2 %) et s'est très légèrement infléchie en glissement annuel (- 0,4 %). En cumul sur les deux premiers mois de l'année 2017, les livraisons de granulats affichent encore un recul de - 1,3 % sur un an, après une année 2016 qui a enregistré un repli global de - 1,6 % (- 0,9 % en données brutes).

Du côté du BPE, la production a également rebondi, de + 14,1 % par rapport à janvier et de + 13,2 % au regard de février 2016. Ce redressement permet là aussi de compenser partiellement le repli de janvier et, sur les trois mois allant de décembre à février, la tendance de l'activité ressort à + 0,3 % par rapport au trimestre précédent et à + 1 % comparé à la même période d'il y a un an. En cumul sur les deux mois de 2017, la production reste haussière à + 2,1 % sur un an, après une progression de + 2,4 % en 2016 (+ 3,2 % en données brutes). Ce profil heurté de l'activité du début d'année se retrouve également dans les autres matériaux. Après une année 2016 qui avait permis de renouer avec une légère croissance de l'activité (+ 0,6 % contre - 6,5 % en 2015), les données provisoires suggèrent une baisse de - 1 % sur les deux premiers mois de 2017. Toutefois, l’accélération de l’activité constatée au second semestre 2016 devrait en toute logique se confirmer au cours de 2017. La progression du nombre d’intérimaires dans le secteur de l’industrie des matériaux de construction au cours du troisième trimestre 2016 (+ 5,2 % sur un an selon les données de la DARES) constitue à ce titre un signal tangible de cette tendance. 

 

Code de vérification :*



soleil

Le temps à 5 jours
dans votre région

Prévisions détaillées à 4 jours
sur 5800 codes postaux
avec évolutions
toutes les 3 heures

  • BATIMAT se profile à l'horizon
  • Maisons individuelles, quoi de neuf depuis 10 ans ?
  • Les artisans, professionnels du patrimoine
  • La nouvelle campagne de communication en faveur de l'Artisanat
  • L'état de santé du bâtiment au T3 2009

Abonnement en ligne
à la revue