Accueil > Actus > Professions > Techniques > Les enduits Georges Weber, partenaires de la restauration du bâti ancien
28/09/2018

Les enduits Georges Weber, partenaires de la restauration du bâti ancien

Les enduits Georges Weber, à la chaux aérienne, affichent des caractéristiques mécaniques compatibles avec celles du support ancien. Ils limitent les risques de fissuration et laissent respirer les murs en favorisant les échanges hygrométriques tout en freinant la pénétration des eaux de pluie.



Les enduits Georges Weber, partenaires de la restauration du bâti ancien
© Weber

Naturellement blanche, la chaux aérienne confère aux enduits une luminosité particulière qui évolue en fonction de la direction des rayons du soleil sur la façade. Cette quête du "beau" ne sacrifie en rien nombre de qualités techniques comme la dureté de surface qui limite l'usure aux agressions et le caractère antiseptique de la chaux aérienne qui empêche l'encrassement dû au développement des pollutions végétales.
Associées à la maîtrise de l'artisan qui les adapte au cas par cas, jouant avec les granulométries, les pigments minéraux, les couches de finition, les patines, les badigeons, ces solutions prêtes-à-gâcher permettent de retrouver la qualité, les nuances et la texture des façades d'origine, en respectant au mieux l'esprit du bâtiment.
Soulignons que le nuancier Terroirs d'enduits, panachant 95 teintes, a été conçu d'après un relevé méticuleux et fidèle des couleurs historiques des façades des terroirs français. Weber cherche à utiliser par ailleurs des sables locaux pour les adjoindre à la chaux aérienne et conserver les identités locales. Ainsi les enduits patrimoniaux Georges Weber s'inscrivent en résonance avec la tradition, l'histoire et la géographie des territoires.

Appellations
Attentif à faciliter le quotidien de ses clients, Weber a souhaité que les appellations des solutions de toute sa gamme patrimoniale reprennent la fonction à laquelle elles se dédient.
Concernant le dégrossi, la gamme Georges Weber propose un enduit d'assainissement pour traiter les maçonneries humides et salpêtrées (en créant un réseau de canaux qui facilite le cheminement et l'évaporation de l'eau). Le gobetis, riche en liant hydraulique, favorise l'accroche du corps d'enduits chaux dressé de manière à obtenir une surface plane avant de recevoir la couche de finition décorative.

© Weber

Finition
Côté finition, la gamme Georges Weber ne compte pas moins de neuf produits distincts, dont les enduits de parement minéraux épais à la chaux aérienne pour application manuelle comme parement grain coloré et parement grain fin ou pour application mécanique à l'instar de parement grain gros projeté. L'enduit épais grain coloré s'applique en forte épaisseur, à l'inverse du parement mince grain fin pour une finition talochée : dans les deux cas, la mise en œuvre s'opère directement en une seule couche sur les murs anciens. Badigeon chaux, classique, et badigeon chaux et silice, aux multiples effets de rendu, côtoient le liant chaux coloré dosé à 92 % de chaux en volume dans le liant de chaux aérienne.
Depuis cette année Weber propose également un tout nouveau produit qui vient rejoindre sa gamme Georges Weber : l'enduit épais grain fin. Cet enduit de restauration se destine au rejointoiement des pierres apparentes et surfaces courantes, à la protection et la décoration des maçonneries anciennes. Teinté dans la masse, il s'applique en forte épaisseur, en pied de mur, en sous-couche ou finition. Sa particularité : un aspect grain fin qui complète la référence initiale enduit épais grain coloré de Weber.

© Weber

Pierre de taille
La gamme Georges Weber met à disposition réparation de pierre, mortier de réparation et de jointoiement des pierres de taille à base de chaux aérienne et de poudre de pierre, ainsi que restauration de pierre pour reconstituer des pierres de taille, particulièrement corniches, sculptures, moulures... Recommandés pour les pierres calcaires et siliceuses, ces deux mortiers se travaillent et se patinent comme toute pierre naturelle.
Le mortier joint plâtre permet, quant à lui, de rejointoyer les joints de pierres de taille montées au plâtre et moulage de pierre. Il se présente comme un mortier de reconstitution des pierres par moulage ou coulage, très résistant aux intempéries.
Enfin, pour ce qui est des maçonneries montées ou hourdées au plâtre, Weber propose plâtre chaux fin et plâtre chaux gros, deux mortiers traditionnels composés de plâtre gros, de chaux aérienne et de sable, teintés, respectivement à grain fin (0 à 0,4 mm) et gros (jusqu'à 1,2 mm).

Code de vérification :*



soleil

Le temps à 5 jours
dans votre région

Prévisions détaillées à 4 jours
sur 5800 codes postaux
avec évolutions
toutes les 3 heures

  • BATIMAT se profile à l'horizon
  • Maisons individuelles, quoi de neuf depuis 10 ans ?
  • Les artisans, professionnels du patrimoine
  • La nouvelle campagne de communication en faveur de l'Artisanat
  • L'état de santé du bâtiment au T3 2009

Abonnement en ligne
à la revue