Accueil > Actus > Professions > Vie des professions > Les artisans serruriers-métalliers battent le fer pour valoriser leur métier 
30/03/2017

Les artisans serruriers-métalliers battent le fer pour valoriser leur métier 

A un mois des Journées de la construction qui se tiendront à Strasbourg du 19 au 21 avril 2017, Gilbert Olivet, président de l'UNA des métiers de la serrurerie-métallerie a fait un point sur ses actions phares structurées autour de la valorisation de ses métiers pour attirer les jeunes. 



Les artisans serruriers-métalliers battent le fer pour valoriser leur métier 
© Capeb

C'est un peu comme la floraison au printemps : rien n'y fait, au grand désespoir parfois de Gilbert Olivet, président de l'Union nationale de l'artisanat (UNA) des métiers de la serrurerie-métallerie, chaque année, le sujet récurrent et préoccupant de sa filière est celui de sa valorisation. En effet, dans le cadre de leur activité de dépannage, les entreprises artisanales de serrurerie-métallerie font face à la concurrence d'entreprises peu scrupuleuses qui ternissent leur image, mais aussi à la multiplication des intermédiaires (sites Internet de mise en relation, assureurs...). Aussi, un groupe de travail composé de représentants de l'UNA a été constitué en vue de proposer des outils, des partenariats et/ou services permettant de valoriser les entreprises artisanales compétentes. En outre, comme l'a rappelé Gilbert Olivet, une campagne nationale de prévention et d'information sur le dépannage à domicile a été mise en place l'an dernier par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) pour informer les consommateurs sur les pratiques déloyales de certains professionnels. « Ces agissements sont dommageables pour les artisans vertueux qui subissent une image dégradée de leur secteur d'activité et une concurrence déloyale », explique-t-il. L'activité de dépannage à domicile constitue, en effet, l'un des premiers postes d'enregistrement des plaintes (manquements à l'obligation d'information précontractuelle, infractions aux règles encadrant le démarchage à domicile, publicités trompeuses, pratiques commerciales agressives ou abus de faiblesse) reçues par la DGCCRF.

Contestation du nouvel arrêté
De plus, Gilbert Olivet a déploré le nouvel arrêté publié le 28 janvier qui impose aux professionnels à compter du 1er avril 2017 de nouvelles obligations concernant la publicité des prix des prestations de dépannage, de réparation et d'entretien qui prévoient entre autres que le barème des prix des prestations des professionnels soit affiché sur la vitrine et publié sur leur site Internet, mais surtout la remise au client d'un devis détaillé sans minimum de montant, ce qui est « contraignant sur le terrain » compte tenu « des situations de rapidité et d'urgence » lors des dépannages « où les gens paniquent et s'affolent ».

Le CQP se met en place sur le terrain
Gilbert Olivet s'est, par ailleurs, félicité de la mise sur le terrain du CQP « fabricant installateur d'ouvrages métalliques du bâtiment », après deux ans de travail pour le mettre au point. L'objectif est « surtout de favoriser le renouvellement des actifs dans notre secteur et de compléter les formations et titres existants qui ne couvrent pas toujours la totalité des compétences utiles en entreprise ». Pour ce faire, il a été mis en œuvre à titre expérimental des "Formations en situation de travail" (FEST) sur deux régions : en Occitanie avec le CFA de Perpignan et dans la région Auvergne-Rhône-Alpes avec le CFA BTP des Savoie à Chambéry.


Un projet d'étude métier
Lors des Journées de la construction, une étude métier des serruriers-métalliers menée par l'Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP) et les services de santé au travail BTP associés à l'UNA SM de la Capeb et l'Iris-ST sera présentée. Une convention de partenariat pour conduire cette étude sera signée le 21 avril, a précisé Gilbert Olivet. « Le projet qui se déroulera sur une année consistera à analyser plusieurs situations de travail spécifique du métier de serrurier-métallier afin de mettre en évidence les risques du métier et d'en améliorer les conditions d'exercice », a-t-il expliqué. Cette étude reposera sur l'observation et l'analyse de l'activité et des conditions de travail, selon vingt facteurs déterminants classés suivant quatre familles (organisation, activité physique...) complétés par de la métrologie (bruit, toxicologie, fréquence cardiaque...). Pour mener à bien cette étude, « nous comptons sur la participation d'entreprises volontaires de deux ou trois salariés, ce qui sera peut-être le plus difficile », reconnaît Gilbert Olivet. Un appel à participation sera du coup lancé lors de la présentation aux Journées professionnelles de la construction. Suite aux résultats de l'étude, une commission d'amélioration des conditions de travail sera mise en place afin de mettre en œuvre et d'évaluer les pistes d'amélioration issue de l'étude métier.
Enfin, Gilbert Olivet est revenu sur les thèmes qui seront abordés aux JPC, parmi lesquels la mise en peinture sur ouvrages métalliques, sujet commun avec l'UNA Peinture-vitrerie-revêtements et qui abordera les techniques de protection des ouvrages métalliques en collaboration avec des intervenants extérieurs de la filière anticorrosion. Autres sujets abordés : le crédit d'impôt en faveur des métiers d'art prorogé jusqu'en 2019 et étendu aux entreprises œuvrant dans le domaine de la restauration du patrimoine (les ferronniers ont été réintégrés dans cette catégorie) et un atelier sera également largement consacré à l'évolution numérique avec un tour d'horizon des moyens mis à disposition des serruriers-métalliers et qui seront présentés aux délégués.

Code de vérification :*



soleil

Le temps à 5 jours
dans votre région

Prévisions détaillées à 4 jours
sur 5800 codes postaux
avec évolutions
toutes les 3 heures

  • BATIMAT se profile à l'horizon
  • Maisons individuelles, quoi de neuf depuis 10 ans ?
  • Les artisans, professionnels du patrimoine
  • La nouvelle campagne de communication en faveur de l'Artisanat
  • L'état de santé du bâtiment au T3 2009

Abonnement en ligne
à la revue