Accueil > Actus > Actualités > En France > Le Thémis, premier bâtiment tertiaire E+C- 
25/01/2018

Le Thémis, premier bâtiment tertiaire E+C- 

Schüco est revenu lors d'une conférence détaillée sur Le Thémis, premier bâtiment tertiaire ayant reçu le label E+C- pour lequel il a contribué. 



Le Thémis, premier bâtiment tertiaire E+C- 
© Schüco

Schüco, le fabricant de fenêtres, vérandas, portes et autres baies vitrées et volets, est revenu lors d'une conférence détaillée sur Le Thémis, premier bâtiment tertiaire ayant reçu le label E+C- avec le niveau E2C2 pour lequel il a participé et situé sur la ZAC Clichy-­Batignolles (Paris XVIIe).


« Nous le savons, le bâti émet une forte proportion des GES impliqués dans le réchauffement climatique. Pour montrer comment toute notre chaîne peut agir de manière pratique et positive, nous avons choisi un exemple concret : Le Thémis. Une réalisation de référence à laquelle Schüco participe depuis sa conception, avec tous les autres intervenants de ce forum », a expliqué Jacques Llados, directeur général de l'entreprise de menuiserie, en introduction de la conférence. 

Porté par le promoteur Icade, Le Thémis a fait l'objet d'une vente en l'état futur d'achèvement en avril 2016. Les travaux, quant à eux, ont démarré au deuxième trimestre de la même année pour une livraison estimée à la même période en 2018.

D'un niveau R+7 (34 m de haut) et d'une surface de plancher de 10 655 m2, l'immeuble a présenté de nombreux défis aux différents intervenants du projet, parmi lesquels SFICA, Artelia, Barthes Bois ou encore Michelle Lenne-Haziz, architecte associée avec Corinne Vezzoni sur l'opération.

« Nos orientations techniques et énergétiques répondent au cahier des charges du promoteur. La construction raisonnée du Thémis, liée à sa structure mixte bois-béton, et son exploitation maîtrisée lui permettent d'être exemplaire en termes environnementaux. Pas de climatisation, géothermie, panneaux solaires : la performance obtenue pour Le Thémis, cotée E2C2, est exceptionnelle ! » a expliqué Michelle Lenne-Haziz.

« Pour optimiser l'étanchéité à l'air, très importante pour Le Thémis, notre ingénieur thermicien a coordonné l'articulation parfaite entre la structure bois-béton et la façade. Pour nous, façadiers, la démarche induite par les nouvelles exigences liées aux certifications comme le nouveau label E+C- est intéressante : elle nous oblige à exécuter une tâche toujours plus fine. Notre suivi était primordial : de la phase d'étude à la phase de pose, nous avons échangé avec la maîtrise d'œuvre », raconte Thierry Pham, directeur commercial Façadier Castel Alu.

Outre l'utilisation de matériaux respectueux de l'environnement, avec sa façade végétalisée emblématique, l'immeuble se distingue aussi par son mode de conception en BIM. Une démarche saluée puisque Le Thémis a reçu les labellisations HQE Excellent (référentiel 2015), BREEAM Excellent (référentiel 2013), Effinergie + (RT 2012) et Biosourcé (référentiel 2015).

Code de vérification :*



soleil

Le temps à 5 jours
dans votre région

Prévisions détaillées à 4 jours
sur 5800 codes postaux
avec évolutions
toutes les 3 heures

  • BATIMAT se profile à l'horizon
  • Maisons individuelles, quoi de neuf depuis 10 ans ?
  • Les artisans, professionnels du patrimoine
  • La nouvelle campagne de communication en faveur de l'Artisanat
  • L'état de santé du bâtiment au T3 2009

Abonnement en ligne
à la revue