Accueil > Actus > Professions > Tendances > La personnalisation est la clé des rénovations de salles de bains
02/11/2017

La personnalisation est la clé des rénovations de salles de bains

Neuf particuliers sur dix changent le style de leur salle de bains lorsqu'ils la rénovent. Les dépenses pour la rénovation d'une salle de bain s'élèvent à 5 000 € en moyenne. Les salles de bains se "technologisent".



La personnalisation est la clé des rénovations de salles de bains

Selon la dernière étude Houzz.fr sur les tendances de la salle de bains, les salles de bains font peau neuve, mais toutes les générations ne s'accordent pas sur l'aspect qu'elles doivent revêtir.

L'étude a révélé que plus de neuf propriétaires sur dix effectuant des rénovations ont changé l'apparence de leur salle de bains en cours de projet (91 %), optant majoritairement pour des styles contemporains et modernes (respectivement 44 % et 21 %). Les propriétaires n'ayant pas encore 35 ans sont plus enclins à choisir des styles scandinaves que ceux ayant plus de 54 ans (11 % vs 3 %). Avant ces projets, les salles de bains étaient décrites par les différentes générations comme n'ayant aucun style particulier ou considérées comme traditionnelles (respectivement 38 % et 19 %).

Les choix de design de salle de bains sont étroitement liés au style personnel des propriétaires, puisque près de la moitié des propriétaires déclarent que trouver un design beau et élégant est une priorité absolue (49 %), suivi par des designs qui reflètent leur personnalité (41 %). De plus, un propriétaire de moins de 35 ans sur huit considère que le design de la salle de bains doit être romantique (12 %), ce qui est nettement plus élevé que pour les plus de 54 ans (2 %). D'un point de vue fonctionnel, les propriétaires français de tous les groupes d'âge effectuant des rénovations veulent également un espace facile à nettoyer et à désinfecter (51 %), où il est aussi aisé de stocker et de trouver des choses (46 %), et doté d'une bonne luminosité (40 %).

« Les rénovations de salle de bains sont aujourd'hui motivées par des raisons qui varient considérablement d'une génération à l'autre », précise Nino Sitchinava, économiste chez Houzz. « La plupart des jeunes propriétaires (moins de 35 ans) s'attaquent aux rénovations de la salle de bains peu de temps après l'achat d'une maison et veulent personnaliser l'espace. Les propriétaires âgés de plus de 54 ans sont motivés par des changements de mode de vie, tels que les changements familiaux et/ou des raisons matérielles, comme la détérioration ou l'usure. Il est à noter que la majorité des propriétaires français de n'importe quel groupe générationnel prévoient de rester chez eux pendant au moins dix ans, ce qui explique en partie l'ampleur et les dépenses consacrées à la rénovation des salles de bains. »

Selon l'étude, les dépenses moyennes pour une rénovation de la salle de bains en France sont de 5 014 €, allant de 5 200 € pour les grandes salles de bains (5 m2 et plus) à 4 500 € pour les plus petites (moins de 5 m2). Les dépenses moyennes des rénovations de salle de bains varient selon l'âge, les propriétaires de plus de 54 ans dépensant en moyenne 6 700 €, les 35-54 ans 4 600 € et les moins de 35 ans 4 000 €.

Compte tenu des dépenses consacrées à la rénovation des salles de bains, 72 % des propriétaires effectuant des travaux de rénovation embauchent un professionnel pour leur projet. Près de la moitié des rénovateurs français font appel à un spécialiste du bâtiment (48 %), comme un électricien, un plombier, un carreleur, etc. Les autres professionnels embauchés sont les architectes (12 %) et les entrepreneurs généraux (12 %), et les concepteurs de salles de bains (9 %).

Les tendances de salle de bains supplémentaires incluent :
• douches agrandies : parmi ceux qui améliorent leur douche, près de quatre rénovateurs sur cinq en augmentent la taille (77 %), avec 31 % construisant une douche 50 % plus grande qu'avant. Les douches les plus demandées sont composées d'un pommeau de douche à effet pluie (à 63 %) et de mitigeurs thermostatiques (39 %). Les rénovateurs de plus de 54 ans intègrent également un système d'assise et des barres d'appui (respectivement 19 % et 12 %), alors que les moins de 35 ans en incluent très peu (respectivement 8 % et 3 %) ;
• baignoires encastrées : parmi ceux qui modernisent leur baignoire, près d'un tiers des rénovateurs choisissent une baignoire en alcôve encadrée par trois murs, alors que 20 % optent pour une baignoire d'angle dans une alcôve ou surélevée. De plus, le modèle de baignoire plébiscité par toutes les générations (19 %) comprend un sol antidérapant ;
• nuances de blanc et de gris : le blanc est la couleur préférée pour les surfaces, les murs et les étagères (41 %, 40 % et 33 %), souvent accentués par des revêtements gris ou beiges (respectivement 33 et 13 %) ;
• les salles de bains se "technologisent" : les propriétaires modernisent leur salle de bains grâce à la technologie, 16 % des nouvelles douches et 9 % des nouvelles toilettes étant dotées d'options high-tech : des commandes digitales et des enceintes intégrées aux douches ainsi que l'autonettoyage et la sécurité antidébordements pour les toilettes ;
• devenir social : encore plus de propriétaires admettent utiliser des appareils mobiles dans leur salle de bains au moins une fois par semaine, comparé à l'année dernière (55 % en 2017 contre 45 % en 2016), avec 70 % des propriétaires de moins de 35 ans admettant l'utilisation de l'appareil mobile dans les salles de bains domestiques. Les principales activités comprennent l'écoute de la musique, de podcasts et l'envoi de SMS (respectivement 33 %, 24 % et 19 %).

Code de vérification :*



soleil

Le temps à 5 jours
dans votre région

Prévisions détaillées à 4 jours
sur 5800 codes postaux
avec évolutions
toutes les 3 heures

  • BATIMAT se profile à l'horizon
  • Maisons individuelles, quoi de neuf depuis 10 ans ?
  • Les artisans, professionnels du patrimoine
  • La nouvelle campagne de communication en faveur de l'Artisanat
  • L'état de santé du bâtiment au T3 2009

Abonnement en ligne
à la revue