Accueil > Actus > Actualités > En France > L'offre Total "Coup de pouce économies d'énergie"
30/03/2017

L'offre Total "Coup de pouce économies d'énergie"

Lancé le 21 février 2017 par arrêté ministériel, "Coup de pouce économies d'énergie" a pour objectif d'accélérer la rénovation énergétique et de lutter contre la précarité énergétique. Total Marketing France adhère à ce dispositif. 



L'offre Total "Coup de pouce économies d'énergie"
© Total

Le dispositif "Coup de pouce économies d'énergie" doit permettre aux ménages, sous conditions de ressources, de bénéficier à partir du 1er avril 2017 jusqu'au 31 mars 2018 d'une prime exceptionnelle pour les aider à financer certains travaux d'économies d'énergie.
L'offre Total "Coup de pouce économies d'énergie" s'adresse :
- aux ménages en situation de précarité énergétique (voir tableau) ;
- aux propriétaires bailleurs dont le locataire est en situation de précarité énergétique (voir tableau suivant) ;
- aux bailleurs sociaux (calcul de l'éco-prime spécifique, consulter Total dans ce cas). 

 

Condition d'éligibilité du bénéficiaire (hors bailleurs sociaux)

L'offre Total "Coup de pouce économies d'énergie" concerne les opérations suivantes :
- 800 € pour le remplacement d'une chaudière individuelle par une chaudière neuve au gaz ou au fioul à haute performance énergétique, réalisé conformément à la fiche d'opération standardisée CEE BAR-TH-106 en vigueur ;
- 1300 € pour le remplacement d'une chaudière individuelle par une chaudière biomasse neuve de classe 5, réalisé conformément à la fiche d'opération standardisée CEE BAR-TH-113 en vigueur.

Code de vérification :*



soleil

Le temps à 5 jours
dans votre région

Prévisions détaillées à 4 jours
sur 5800 codes postaux
avec évolutions
toutes les 3 heures

  • BATIMAT se profile à l'horizon
  • Maisons individuelles, quoi de neuf depuis 10 ans ?
  • Les artisans, professionnels du patrimoine
  • La nouvelle campagne de communication en faveur de l'Artisanat
  • L'état de santé du bâtiment au T3 2009

Abonnement en ligne
à la revue