Accueil > Actus > Actualités > En France > L'AQC publie une plaquette sur le risque de mérule dans le bâtiment
30/03/2017

L'AQC publie une plaquette sur le risque de mérule dans le bâtiment

L'Agence Qualité Construction vient d'éditer une brochure visant à aider les professionnels de la construction à mieux maîtriser le risque d'apparition de mérule, un champignon du bois.



L'AQC publie une plaquette sur le risque de mérule dans le bâtiment
© AQC

Pour aider les professionnels de la construction à mieux appréhender le risque d'apparition de mérule, un champignon du bois, l'Agence Qualité Construction (AQC) a édité une plaquette sur le sujet. Le mérule est un champignon qui se trouve partout à l'état inactif. Dès que les conditions de son développement sont réunies, il peut provoquer des désordres structurels graves dans les bâtiments.

A partir de constats d'experts et de professionnels, cette plaquette explique le fonctionnement d'apparition de mérule, les risques associés au bâtiment et l'essentiel des mesures préventives à prendre pour la construction ou la rénovation.

Ce champignon dit "lignivore" se nourrit du bois de votre habitation (charpente, escalier, plinthe), il se développe à vive allure (jusqu'à 2 cm par jour) lorsque les conditions à sa prolifération sont remplies. A la recherche d'eau, le mérule multiplie et déploie ses ramifications jusqu'à l'effondrement de la structure.

Sa présence inquiète aussi sur les risques sanitaires où la dissémination des spores (cellules reproductrices) dans l'air peut générer des problèmes respiratoires ou d'allergies chez les occupants.

 

 

Code de vérification :*



soleil

Le temps à 5 jours
dans votre région

Prévisions détaillées à 4 jours
sur 5800 codes postaux
avec évolutions
toutes les 3 heures

  • BATIMAT se profile à l'horizon
  • Maisons individuelles, quoi de neuf depuis 10 ans ?
  • Les artisans, professionnels du patrimoine
  • La nouvelle campagne de communication en faveur de l'Artisanat
  • L'état de santé du bâtiment au T3 2009

Abonnement en ligne
à la revue