Accueil > Actus > Actualités > En France > Individualisation des frais de chauffage : Qundis accompagne les installateurs
23/11/2017

Individualisation des frais de chauffage : Qundis accompagne les installateurs

Pour anticiper la mise en application du décret relatif à la répartition des frais de chauffage, l'entreprise mise sur la simplicité d'exploitation de ses technologies avec une gamme dédiée pour aider et accompagner les installateurs.



Individualisation des frais de chauffage : Qundis accompagne les installateurs
© Qundis

Précurseur en matière de conception et de fabrication de systèmes destinés au relevé des données de consommation d'eau et de chauffage dans l'habitat collectif équipé d'une chaufferie centralisée, Qundis est leader européen du comptage de la consommation. 

Pour anticiper les évolutions du marché, le groupe s'est implanté en France en 2015. Avec seulement 10 % du parc de logements collectifs équipés à ce jour contre plus de 90 % en Allemagne ou 50 % en Italie, le potentiel est conséquent. Aussi, depuis la mise en application du décret relatif à la répartition des frais de chauffage, l'entreprise mise sur la simplicité d'exploitation de ses technologies pour soulager les prestataires installateurs et leur permettre de valoriser leur savoir-faire. Qundis leur propose des solutions de relève de données automatiques dernière génération à la fois uniques, performantes et très compétitives. Ces gammes de produits s'accompagnent de plusieurs services de formation et d'accompagnement lui permettant de se différencier.

La France représente un marché stratégique avec, notamment, une demande en compteurs de chaleur en croissance depuis 2012 (25 à 35 % d'augmentation) et une réglementation en pleine évolution. En effet, depuis le 31 mars 2017, l'arrêté de la répartition des frais de chauffage dans les immeubles étend les exigences de l'individualisation des frais de chauffage à l'habitat collectif. Seulement 10 % du parc de logements collectifs sont équipés de dispositifs permettant l'individualisation de chaleur contre 95 % en Allemagne, 80 % en Autriche et au Danemark ou encore 50 % en Italie... Pourtant, ce dispositif entraîne une modification du comportement d'au moins 30 % des résidents qui, plus attentifs à leurs consommations énergétiques, réalisent des économies de l'ordre de 10 à 20 %.

Pour suivre la transition énergétique initiée par le Gouvernement, le marché français a besoin d'être guidé et les prestataires installateurs accompagnés dans le choix et l'exploitation de comptage et de communication innovantes. Pour déterminer la quantité de chaleur consommée dans chaque logement par radiateur, il existe deux instruments suivant le type d'installation de chauffage : dans le cadre d'un système vertical, le répartiteur de frais de chauffage est la solution la plus répandue pour déterminer la consommation des corps de chauffe et, dans le cadre d'un système horizontal, le compteur d'énergie thermique. Pour l'un ou l'autre des deux équipements, les relevés de données se font par radio et ne nécessitent plus la présence de l'occupant. La relève est effectuée via une infrastructure dédiée et les données transmises automatiquement sur la messagerie/serveur de l'opérateur. Le besoin croissant en données journalières est un facteur phare de croissance pour le développement de solutions AMR (Automatic Meter Reading).

Le fabricant a développé plusieurs technologies de pointe en la matière : 

-  Le Q HEAT 5.US Ultrasons, la toute dernière génération de compteur d'énergie thermique. Plus compact, plus puissant et ultraprécis, ce dernier optimise et simplifie l'acquisition de données à distance.

- Le Q Caloric 5.5, un répartiteur de frais de chauffage capable de mesurer l'émission thermique respective des radiateurs et de restituer, par radio, à chaque instant, les données. Le dispositif offre un véritable gain de temps et de liberté dans la planification de relève et de facturation.

- Q.AMR, incarne la toute dernière technologie de relève automatique de compteur (AMR - Automatic Meter Reading) entièrement dédiée au comptage divisionnaire qui se compose de quatre unités (terminaux de comptage, nœuds de réseaux, passerelle GSM et site Internet QSMP). Les terminaux émettent, de façon désynchronisée et toutes les quatre heures, un bref message radio pendant sept centièmes de secondes.


A noter que l'ensemble des appareils développés par le fabricant affiche une puissance d'émission inférieure à 10 milliwatts (à titre comparatif : téléphone = 250 milliwatts) sans aucun risque pour la santé. 

Code de vérification :*
Article suivant >>
Rockbardage Evolution



soleil

Le temps à 5 jours
dans votre région

Prévisions détaillées à 4 jours
sur 5800 codes postaux
avec évolutions
toutes les 3 heures

  • BATIMAT se profile à l'horizon
  • Maisons individuelles, quoi de neuf depuis 10 ans ?
  • Les artisans, professionnels du patrimoine
  • La nouvelle campagne de communication en faveur de l'Artisanat
  • L'état de santé du bâtiment au T3 2009

Abonnement en ligne
à la revue