Accueil > Actus > Actualités > En France > Ile-de-France : chaque euro collecté par la Fondation du patrimoine sera abondé d'un euro par la Région...
05/10/2017

Ile-de-France : chaque euro collecté par la Fondation du patrimoine sera abondé d'un euro par la Région...

Dans la limite de quinze mille euros par projet.



Ile-de-France : chaque euro collecté par la Fondation du patrimoine sera abondé d'un euro par la Région...
© Fondation du patrimoine

Afin d'encourager le mécénat des particuliers et des entreprises qui se mobilisent en faveur des projets de restauration du patrimoine francilien non protégé, la Région Ile-de-France a souhaité apporter son aide aux souscriptions lancées par la Fondation du patrimoine : chaque euro collecté par la Fondation sera désormais abondé d'un euro par la Région, dans la limite de quinze mille euros par projet. Ces dispositions sont formalisées par une convention de partenariat.
La Région a présenté sa nouvelle politique Patrimoine lors d'une conférence de presse lundi 2 octobre 2017. En application directe de cette nouvelle politique, la convention de partenariat a été signée par Valérie Pécresse, présidente de la Région Ile-de-France et Alain Schmitz, délégué régional Ile-de-France de la Fondation du patrimoine, en présence de Guillaume Poitrinal, président de la Fondation du patrimoine.

Les projets éligibles
Toutes les souscriptions lancées sous l'égide de la Fondation du patrimoine en faveur de biens mobiliers ou immobiliers non protégés au titre des monuments historiques pourront être aidées selon les critères suivants :
- critères habituels :
• les biens doivent être à la charge d'une collectivité locale ou d'une association ;
• les appels aux dons seront ciblés vers des dépenses précises de travaux de restauration et d'entretien du patrimoine local, afin d'offrir au donateur un gage de sécurité et de confiance ;
- critères spécifiques à l'aide de la Région :
• le projet ne pourra prétendre à une autre aide de la Région - notamment dans le cadre d'un nouveau contrat rural (COR) ou d'un contrat d'aménagement régional (CAR) ;
• un minimum de dix donateurs différents est requis, afin que la campagne de mécénat populaire, au-delà de l'apport financier qu'elle représente, permette de fédérer la population autour du projet. Il est à noter qu'à cette fin le porteur de projet doit s'impliquer pour créer une dynamique locale, en organisant des manifestations (concerts, etc.) qui permettront aux habitants de se rassembler, de découvrir leur histoire locale et de s'approprier leur patrimoine.

Code de vérification :*



soleil

Le temps à 5 jours
dans votre région

Prévisions détaillées à 4 jours
sur 5800 codes postaux
avec évolutions
toutes les 3 heures

  • BATIMAT se profile à l'horizon
  • Maisons individuelles, quoi de neuf depuis 10 ans ?
  • Les artisans, professionnels du patrimoine
  • La nouvelle campagne de communication en faveur de l'Artisanat
  • L'état de santé du bâtiment au T3 2009

Abonnement en ligne
à la revue