Accueil > Actus > Professions > Vie des professions > Crise sans précédent dans l'industrie des isolants polyuréthanes
04/05/2017

Crise sans précédent dans l'industrie des isolants polyuréthanes

Une situation due à l'envolée des prix et à la rareté de certaines de ses matières premières, dont en particulier le MDI.



Crise sans précédent dans l'industrie des isolants polyuréthanes
© SNPU

Le MDI, ce composé chimique utilisé par les cinq membres actifs du Syndicat national des polyuréthanes (IKO Insulations, Knauf SAS, Recticel Insulation, Groupe Soprema, Unilin Insulation), constitue avec le polyol l'un des deux composants principaux des polyuréthanes. Il représente à lui seul environ la moitié du coût d'une plaque d'isolation PU.

« Le MDI a vu son prix pratiquement doubler depuis fin 2016, ce qui laisse imaginer l'élévation des coûts de production pour les fabricants de panneaux PU », commente le SNPU par la voix de son président Hervé Fellmann. Ce niveau de hausse les contraint à augmenter régulièrement leurs prix de vente depuis début 2017.

« Nous avons bien conscience que de nombreux chantiers en cours ont été chiffrés avec des prix de fin 2016, mais il n'est pas possible pour nous, fabricants de panneaux de mousse PU, d'absorber seuls ces hausses sans précédent, aussi bien dans leur ampleur que dans leur soudaineté. Nous avons hélas bien peur que cela ne soit pas fini ! », complète Philippe Henrot, vice-président du SNPU.

Cette situation vient à nouveau de se dégrader avec l'annonce récente, le mardi 25 avril dernier, par Covestro, l'un des principaux producteurs mondiaux de MDI, d'un nouveau cas de force majeure affectant son unité de Brünsbuttel en Allemagne. Cela se traduira immanquablement par une limitation des quantités de MDI disponibles sur le marché européen, dès le début du mois de mai 2017.

« Si nous le redoutions déjà depuis quelques mois, il est désormais certain que les quantités de MDI disponibles sur le marché ne suffiront pas à satisfaire les besoins de nos usines en mai. On parle d'un déficit proche de 30 %. Nous allons certainement devoir stopper en partie nos lignes de fabrication, mettre des collaborateurs au chômage technique, et décaler, voire limiter en quantité les commandes de nos clients dans les prochaines semaines ! », déplore Hervé Fellmann.

Au-delà de cette situation, le SNPU tient également à souligner le manque de visibilité, comme le confirme le récent communiqué de Covestro annonçant jusqu'à une incapacité totale à honorer les contrats de livraisons de MDI en cours. Aucune sortie de crise ne peut être annoncée à cette heure.

Aujourd'hui, la filière s'inquiète de la situation qui n'épargne ni les fabricants ni leurs clients distributeurs et entrepreneurs. Le polyuréthane est utilisé dans de nombreuses applications telles que les sièges automobiles, la literie ou encore certaines pièces techniques. Dans le secteur du bâtiment, sa fiabilité et ses hautes performances thermiques le rendent difficilement substituable dans les applications liées à l'isolation thermique.

Code de vérification :*



soleil

Le temps à 5 jours
dans votre région

Prévisions détaillées à 4 jours
sur 5800 codes postaux
avec évolutions
toutes les 3 heures

  • BATIMAT se profile à l'horizon
  • Maisons individuelles, quoi de neuf depuis 10 ans ?
  • Les artisans, professionnels du patrimoine
  • La nouvelle campagne de communication en faveur de l'Artisanat
  • L'état de santé du bâtiment au T3 2009

Abonnement en ligne
à la revue