Accueil > Actus > Actualités > En France > Bâtiments responsables 2020 : onze projets innovants seront soutenus par l'Ademe
23/08/2018

Bâtiments responsables 2020 : onze projets innovants seront soutenus par l'Ademe

Pour sa 4e édition de l'appel à projets de recherche « Vers des bâtiments responsables à l'horizon 2020 », l'Ademe a sélectionné onze candidatures de professionnels du bâtiment et de l'énergie. L'objectif : réduire la consommation d'énergie des bâtiments. 



Bâtiments responsables 2020 : onze projets innovants seront soutenus par l'Ademe
© DR

L'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) a dévoilé les onze lauréats de l'édition 2018 de son appel à projets de recherche "Vers des bâtiments responsables à l'horizon 2020". Ces projets lauréats sont portés par les acteurs publics de la recherche et privés du secteur du bâtiment et des énergies (entreprises du bâtiment, laboratoires, instituts de recherche, bureaux d'études, architectes, bureaux de contrôle, etc.) ainsi que des acteurs territoriaux (collectivités, opérateurs). Ils ont été retenus, car selon ses termes, "ils sont économiquement viables, écologiquement soutenables". Les lauréats se voient proposer un cofinancement pour la réalisation de leur projet de recherche, sous forme de subventions ou d'avances remboursables par l'Ademe pour les montants d'aide supérieurs à 100 000 € par projet.

Ce millésime visait prioritairement les actions de recherche relatives à la rénovation énergétique des bâtiments dans les secteurs résidentiel et tertiaire afin de permettre de répondre aux objectifs du nouveau plan quinquennal de rénovation. Des projets sur des bâtiments neufs précurseurs ont également été sélectionnés pour préparer la réglementation environnementale 2020, via l'expérimentation "Energie+ Carbone-" en cours. Objectif de l'Ademe : que ces lauréats aient "une contribution à ces objectifs, en soutenant et en accélérant l'innovation technologique, sociologique et organisationnelle dans les secteurs du bâtiment et des énergies renouvelables développées pour le contexte spécifique du cadre bâti".

Des matériaux biosourcés utilisés

Quatre projets de produits et équipements performants pour la rénovation et la construction ont été sélectionnés. Parmi ceux-ci, le projet "Simlaw Timber", coordonné par le Centre technique industriel des entreprises de la forêt et du bois (FCBA), avec le développement d'une méthodologie innovante pour aider à la conception structurale des bâtiments bois multiniveaux. Un autre projet développe et caractérise l'isolation en paille porteuse dans les bâtiments recevant du public (ERP), dans la ville de Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Cette dernière a inauguré en octobre 2017 une école maternelle avec des murs porteurs en paille. La mairie prévoit de lancer un démonstrateur dans le cadre du projet scolaire "Bois-Perrier" en 2019.

Optimiser la performance des chantiers

Quatre projets ont été retenus visant à optimiser la performance des chantiers (en construction et réhabilitation) et tendre vers une démarche globale "exemplaire". Les projets "Myco-Bat" coordonné par la société de conseil et d'ingénierie Indiggo et "Promevent" du Centre technique des industries aérauliques et thermiques (Cetiat) axent la qualité de l'air intérieur dans les projets de construction et les bâtiments tertiaires existants. Myco-Bat vise à réduire le risque de développement de moisissures sur les chantiers de construction neuve. Il prévoit des études de modélisation pour hiérarchiser les différents facteurs selon leur impact sur l'hygrométrie intérieure des bâtiments.

Des campagnes de mesures seront menées sur les opérations de construction neuve, depuis la mise hors d'eau-hors d'air des bâtiments jusqu'à leur phase d'occupation. Promevent souhaite améliorer la fiabilité des protocoles de mesures des systèmes de ventilation des bâtiments tertiaires (bureaux, hôtellerie, enseignement, etc.). Le projet Promevent a déjà permis de bonifier et d'unifier les méthodes de diagnostic des systèmes de ventilation mécanique (simple flux hygroréglable et double flux) dans le secteur résidentiel.

En matière d'économie circulaire, le projet "Fireelc" coordonné par Rotor est destiné à faciliter la mise en œuvre de matériaux de réemploi d'éléments de construction sur dix opérations-tests sur chantiers. Le projet "Méthodologie B2C2" de Pouget Consultants vise à définir, quant à lui, une méthodologie pour la réalisation de rénovations BBC (bâtiment base consommation) par étape.

E+C- au niveau du quartier

Un autre projet lauréat porté par le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) a pour objectif de déployer une méthode afin d'étendre la démarche Energie+ Carbone- (E+C-) à l'échelle du quartier, via huit projets pilotes. Objectif : concevoir un quartier à énergie positive et à faible empreinte environnementale et à coût économique maîtrisé.

Enfin, le bureau d'études Enertech coordonne deux projets pour mieux comprendre et faire évoluer les pratiques des usagers des bâtiments en matière d'économies d'énergie, de confort ou de qualité sanitaire. Le projet "Perf in Mind" évalue les usages des occupants de maisons individuelles rénovées aux niveaux ambitieux BBC ou plus (facteur 4, passifs). L'analyse des données permettra de fournir un premier retour de terrain basé sur des mesures in situ, sur les dispositifs d'accompagnement à la rénovation performante de maisons individuelles. Le second projet "Panel Elecdom" collectera, quant à lui, des données de consommations électrodomestiques "précises, fiables et actualisées annuellement".

Code de vérification :*



soleil

Le temps à 5 jours
dans votre région

Prévisions détaillées à 4 jours
sur 5800 codes postaux
avec évolutions
toutes les 3 heures

  • BATIMAT se profile à l'horizon
  • Maisons individuelles, quoi de neuf depuis 10 ans ?
  • Les artisans, professionnels du patrimoine
  • La nouvelle campagne de communication en faveur de l'Artisanat
  • L'état de santé du bâtiment au T3 2009

Abonnement en ligne
à la revue